Le monde renversé

Par Tithouan 10 octobre 2021 Non

L’histoire nous présente Arlequin et Pierrot, confrontés à des personnages divers,
rencontrés un à un sur une petite scène qui devient un miroir de la société.

Le monde renversé

Par Tithouan 9 octobre 2021 Non

L’histoire nous présente Arlequin et Pierrot, confrontés à des personnages divers,
rencontrés un à un sur une petite scène qui devient un miroir de la société.

La princesse au petit pois

Par Jeanne Boulogne 6 avril 2019 0

Tout le monde connaît ce conte depuis des générations. Enfant en Italie, j’ai le souvenir de grands livres de contes que j’ai pu avoir dans les mains. Je me souviens d’images, d’illustrations, de cette histoire de Princesse avec un petit pois sous un matelas.
Je me penche sur les quelques lignes du conte et je m’engouffre aussitôt dans des zones ouvertes du texte.
Fort de ma double culture italo-française, je ne peux qu’y trouver de multiples résonances de mes propres valeurs et coutumes méditerranéennes qui habitent mon éducation et aujourd’hui ma vie d’adulte.

Le Songe d’une Nuit d’été, de Shakespeare

Par maud dhenin 20 juin 2018 0

LE SONGE D’UNE NUIT D’ETE

Tel qu’il a été diverses fois joué publiquement par les serviteurs du très honorable Lord Chambellan
Et tel que nous l’avons repensé, retraduit, recrée, dans la tradition des pièces qui s’adaptent aux lieux et aux temps, aux acteurs et aux possibles.
A partir des différentes traductions et du texte anglais qui nous est parvenu, nous avons pris la plume de l’auteur, et la fougue du metteur en scène. Nous nous sommes pris pour ces anciens acteurs qui portaient en soi un bagage oral de citations et de textes appris par cœur, qu’ils adaptaient à chaque fois aux pièces, en improvisant souvent, en inspirant à nouveau les auteurs qui sans cesse reprenaient et modifiaient l’œuvre. Chaque représentation était-elle donc différente ? Oui, sans doute. Elle s’adaptait au théâtre, à la rue, à la cour ; elle acceptait du public sur scène pour le prix d’un billet plus cher payé et cela modifia sans doute certaines parties, surtout quand un spectateur décidait de traverser la scène, ou de parler, sans que cela soit prévu en avance.
Dans l’œuvre attribué à Shakespeare, il y a de la musique. Dans le théâtre de l’époque, il y avait de la musique. Les chanteurs et musiciens prenaient part au jeu, en jouant par cœur. L’apparition d’un espace séparé pour les acteurs et les musiciens se fait peu à peu, jusqu’à arriver à ce que nous connaissions : la scène et la fosse. Nous voilà repartis alors dans un temps où la scène était l’espace de tous. Nous voilà confrontés à des blancs, des moments où les acteurs qui doivent entrer ne rentrent pas… nous voilà face à l’art de l’improvisation. Tout cela est Shakespeare.